Ce que nous appelons bloc édito est un bloc de texte rédigé et mis à jour (selon la fréquence d’envoi de la newsletter) par les journalistes permettant d’introduire les différents sujets traités dans une newsletter ou leur permettant d’introduire un commentaire personnalisé sur un sujet spécifique.

Dans ce tutoriel nous allons voir comment intégrer un bloc édito sans avoir à modifier le template quotidiennement, c’est-à-dire à chaque changement du bloc édito.

Pour ce faire, il n’est plus nécessaire d’utiliser une « variable édito » comme l’on faisait auparavant, mais un bloc édito peut directement être inséré dans le template de votre newsletter et pourra être rédigé par les journalistes directement dans l’onglet éditorialisation.

Ajouter un bloc édito dans votre newsletter

1. Allez sur l’onglet « Template » de votre newsletter

2. Insérez le bloc que vous souhaitez laisser ouvert à l’éditorialisation par les journalistes (cela peut être un texte, une image, etc.)

3. En cliquant sur le bloc en question, une icône à droite vous permet de « déverrouiller ce contenu » c.f. illustration ci-dessous

4. En cliquant dessus le bloc se modifie de la manière suivante:

5. Sauvegardez le template

6. Allez sur l’onglet « Éditorial » de votre newsletter

7. Cliquez sur le bloc édito

8. Vous pouvez désormais insérer votre édito et le mettre en page (grâce à la pop-in de mise en forme du texte qui vient d’apparaître) comme bon vous semble

Figer le style de votre bloc édito

Il est également possible de figer le style de votre bloc édito. Dans l’onglet template, lorsque vous insérez votre bloc vous trouverez cet affichage dans l’encart paramètres:

L’onglet Description permet de nommer le bloc édito afin de s’y retrouver plus facilement dans l’onglet Editorial, par exemple en mettant « Titre Édito » « Contenu Édito ».

Il est ensuite possible d’activer ou désactiver le reset après chaque envoi et de verrouiller ou non la charte graphique. En verrouillant la charte graphique, apparaît dès lors la possibilité de choisir la couleur du texte, l’alignement, la police, la taille du texte et l’espace interligne. De plus, en verrouillant les styles du bloc, les journalistes n’auront plus accès au même éditeur de texte dans l’onglet édito mais un éditeur simplifié:

NB: il se peut que la pop-in de mise en forme soit mal placée et devienne gênante dans la mise en forme de votre édito, vous pouvez donc la déplacer où vous voulez sur la fenêtre afin d’éviter toute gêne 😉

Avez-vous trouvé votre réponse?